Lithique

La section « lithique » de la technothèque de l’UMR 7055 suit plusieurs objectifs, principalement d’aide à la recherche d’une part, et à la formation d’autre part. S’y rajoute encore, dans la partie « perles en cornaline », une composante à valeur de documentation ethnographique, en plus d’une collection expérimentale particulière. (Celle-ci est accessible à partir du menu Parure)

La composante d’aide à la recherche comprend elle-même 2 volets, à valeur de référentiels. Le premier, qualitatif, contribue à la question de la reconnaissance des techniques de taille. Il a été constitué dans ce but depuis le début des années 1980 par J. Pelegrin, devant le constat d’une méconnaissance relative des techniques de débitage laminaire, notamment pour les périodes récentes (percussion indirecte et pression, suivies de la « redécouverte » de la percussion tangentielle à la pierre tendre).

Nucleus JP026 by UMR7055 - Exp. J. Pelegrin - 3D J. Louvet (MSH Mondes, CNRS) on Sketchfab

Le second, quantitatif consiste en données expérimentales d’ordre « économique » (quantités de produits et déchets, durée de travail pour une chaîne opératoire donnée, comme un débitage ou le façonnage d’une hache ou encore d’une pointe foliacée).

La composante d’intérêt didactique, dont le fonds « historique » a été constitué par Jacques Tixier, est formée de pièces et d’ensembles (nucléus et ses lames, biface avec tous ses éclats, etc), qui ont une valeur illustrative : par exemple, ce qu’on appelle une « fracture en languette inférieure », un « débitage alternant », etc.
Des séries formées de l’ensemble des produits (et éventuels sous-produits) d’un débitage, avec leur nucléus, sont également mises à disposition des étudiants pour s’y exercer au remontage et à la lecture au démontage. Ils ne constituent pas de véritables références mais des illustrations « compatibles » de différentes méthodes de taille antérieurement définies dans certaines collections ou industries archéologiques.  

Les matières premières sont essentiellement des silex et dans une moindre mesure de l’obsidienne, roches de propriétés déterminées. Mais une série de tests de Pierre-Jean Texier est sur phonolithe, comme dans le site d’Isenya.

Tout parcourir